01 69 28 43 72 csorsay@orange.fr 11 rue de courtaboeuf 91400 Orsay

Cours Secondaire d'Orsay

Etablissement privé catholique sous contrat d'association

Informations

Pour les demandes d'inscriptions pour l'année scolaire 2021-2022, le secrétariat est ouvert de
8h30 à 13H
les jours suivants :

  • lundi
  • mardi
  • jeudi
  • vendredi
01 69 28 43 72
croquis cso

Etablissement fondé en octobre 1949 par Mme Jacqueline Autin.

Grand prix lycéen des compositeurs

Actu publiée le 2 mai 2022

Dans le cadre du GPLC (Grand Prix Lycéen des Compositeurs), nous avons eu la chance d’accueillir au CSO le compositeur Mikel Urquiza, auteur de la pièce ‘’ I nalt be clode on the frolt ». Deux élèves de l’option musique  racontent cette expérience. 

Créé en 2000, le Grand Prix Lycéen des Compositeurs met en compétition six compositeurs. Réservé aux lycéens puis étendu aux élèves de 3ème, il récompense ainsi les créations des auteurs. Les compositeurs sont sélectionnés à partir d’œuvres récentes. Les élèves décident ensuite de leur artiste préféré durant un vote. Le 2 décembre dernier, le Cours Secondaire d’Orsay recevait le compositeur en lice pour le G.P.L.C., Mikel Urkiza.

Né en 1988 à Bilbao, Mikel Urquiza est d’origine espagnole. Il étudie à l’école de composition de San Sebastian où il se concentre principalement sur la musique contemporaine. Lors de sa venue il nous a présenté l’œuvre qu’il avait retenu pour ce concours. Elle est intitulée ‘’ I nalt be clode on the frolt ’’ et c’est une œuvre en 5 parties pour une voix soprano ainsi qu’un ensemble de flûte, hautbois, clarinette, harpe, piano, violon, alto, violoncelle et percussion. Elle est issue d’une commande de Radio-France et a une durée totale de 12 minutes. Elle est enregistrée le 17 avril 2018 à Paris avec la chanteuse Marion Tassou et l’orchestre ‘’ L’Instant Donné ’’. Les 5 mouvements de cette œuvre sont liés par le texte, en anglais ou en français, trouvé sur Internet. Mikel Urquiza s’est inspiré d’une autre œuvre contemporaine, nommé ‘’ Got Lost ’’ de Helmut Lachemann, qui raconte l’histoire d’un personnage en quête d’un panier à linge.

         Sur les 5 mouvements, seulement 3 ont été retenus par le compositeur : le 1er, « Cherche Titre ’’, le 2nd, ‘’ Cherche Femme ’’ ainsi que le 4ème, ‘’ Vends Maison ’’.

Dans ‘’ Cherche Titre ‘’, une fille recherche le titre d’une chanson oubliée. On peut entendre le son d’une machine à écrire. Dans ce mouvement, l’auteur cherche à représenter une descente dans la mémoire afin de faire émerger un souvenir. On entend une phrase musicale qui est répétée, parfois légèrement modifiée selon les circonstances.

Dans ‘’ Cherche Femme ’’, le texte mélange deux annonces sur des sites de rencontres. Les deux hommes recherchent une compagne en précisant des critères absurdes. Lors de sa visite, le compositeur nous a précisé qu’il tenait à ce que ce soit une femme qui chante le texte afin de critiquer un peu plus ce genre d’annonces.

Dans ‘’ Vends Maison’’, on découvre quelqu’un qui vient de perdre ses parents et qui cherche à se débarrasser de leur maison. Son annonce est un voyage à travers les différentes pièces de la maison, mais elle est ponctuée d’injures. Le texte est en anglais, mais les injures sont remplacées par des noms d’animaux phonétiquement ressemblants.

Lors de sa venue, nous avons pu connaître la vision de Mikel Urquiza sur sa propre œuvre, ainsi que son cheminement d’écriture et son mode de travail. Cette expérience de rencontrer un compositeur vivant est une véritable chance, car cela nous a permis une découverte concrète du métier de compositeur contemporain, ainsi que de crédibiliser cette profession. Nous souhaiterions remercier Mikel Urquiza d’être venu nous présenter son œuvre, ainsi que M.Dubienko, notre professeur de musique. Cette rencontre nous a permis de mieux comprendre cette œuvre, à première vue austère.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir une meilleure expérience sur notre site. En continuant à l'utiliser, vous acceptez l'utilisation de cookies comme indiquée dans nos mentions légales.
Consultez également notre politique de confidentialitéJ'ai compris.